jeudi 4 septembre 2014

Vitraux d'Arvida

Je vous ai présenté (ici) le reflet des vitraux de Harold Bouchard sur la sculpture monumentale de Karol Proulx au centre-ville d'Arvida : vous voyez ci-dessus les vitraux eux-même dans leur simple beauté non-figurative, faits non pour représenter quelque chose mais pour jouer de la lumière et en décomposer les couleurs pour le plus grand plaisir des yeux de ceux qui n'aiment pas les reproductions mais l'invention et l'inédit.
Quant à la sculpture, peut-être vous la présenterai-je tout entière un jour.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

http://arvidapetitewashington.blogspot.ca/2010/02/elevation-vers-une-conscience.html

Jack a dit…

Merci pour ces informations.

Enregistrer un commentaire