lundi 22 septembre 2014

Le fruit de l'églantier

C'est l'un des deux cynorrhodons qui ont mûri dans l'un de mes églantiers, le rustique, à un bout de mon jardin (que l'un de mes amis préférerait que je n'appelle pas ainsi).
Voici l'autre :


Pendant ce temps, à quelques pas de là, un autre églantier, d'une autre espèce, fleurit insolemment.
Voici trois (ou quatre ?) de ses dizaines d'églantines photographiées hier :

Je vais parodier le vers célèbre d'Agrippa d'Aubigné, le protestant grand-père de l'indigne marquise de Maintenon, né Françoise d'Aubigné, qui encouragera plus tard son morganatique époux à torturer, massacrer et exiler les coreligionnaires de celui-ci :

L'églantine d'automne est plus qu'une autre 
[exquise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire