lundi 19 mai 2014

L'injure sacrilège

Je trouve particulièrement bien inspirée l'araignée sacrilège qui a tissé ses toiles tout autour de la tête de ce dieu barbu couronné de feuilles de chêne et d'une rose des vents.
Brave et irrespectueuse araignée qui venge ainsi bien des malheurs, et l'existence du mal même !
Que ce dieu-ci rapporte l'injure aux autres pour qu'ils fuient tous !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire