samedi 9 novembre 2013

E muoio disperato

Pour moi, l'un des plus beaux vers de Musset est celui-ci :

Les plus désespérés sont les chants les plus beaux.

Ma femme est allé voir la « Tosca » du Metropolitan au cinéma, après-midi, et il y a dans cet opéra, elle me l'a rappelé, l'un des plus désespérés adieux à la vie « E lucevan le stelle ».
Les avant-derniers vers :

 Il s'est évanoui pour toujours, mon rêve d'amour.
L'heure a fui, et je meurs désespéré !
  
(Svanì per sempre il sogno mio d'amore.
L'ora è fuggita, e muoio disperato !)
 

Pour cette aria, j'ai regretté de ne pas être allé moi aussi à cette projection.
Mais je vais vous la présenter, par Roberto Alagna (comme après-midi à New York), ainsi que les paroles en italien, et en français afin que vous puissiez en voir tout le merveilleux désespoir, et la beauté ...




E lucevan le stelle

E lucevan le stelle,
ed olezzava la terra
stridea l'uscio dell'orto
ed un passo sfiorava la rena.
Entrava ella fragrante,
mi cadea fra le braccia.

O dolci baci, o languide carezze,
mentr'io fremente le belle forme disciogliea dai veli !
Svanì per sempre il sogno mio d'amore.
L'ora è fuggita, e muoio disperato !
E non ho amato mai tanto la vita !


Et les étoiles brillaient

Et les étoiles brillaient,
Et la terre embaumait,
La porte du jardin grinçait,
et un pas effleurait le sable.
Elle entrait, parfumée,
me tombait dans les bras.

O doux baisers ! ô caresses langoureuses !
Tandis que je tremblais, elle libérait ses belles formes de leurs voiles
Il s'est évanoui pour toujours, mon rêve d'amour.
L'heure a fui, et je meurs désespéré !
Et je n'ai jamais autant aimé la vie !

Cliquez l'image pour entendre l'interprétation d'il y a peu à New York.

http://www.metoperafamily.org/video/2013-2014/tosca/watch/tosca-e-lucevan-le-stelle-roberto-alagna/2777469300001#play


P.S. Ma femme a fait un commentaire sur la projection d'hier dans son blogue (ici). C'est à elle que j'emprunte ce procédé pour faire jouer une vidéo que je ne puis importer directement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire