mercredi 17 juillet 2013

Un Ange-Victoire volage

C'est un détail de la fresque qui se trouve derrière l'autel de l'église Notre-Dame-des-Victoires à Québec.
On y voit un Ange-Victoire (les anges sont la forme chrétienne des Victoires de la mythologie grecque auxquelles appartient, par exemple, la Victoire de Samothrace).
À l'aide d'une épée de feu (les Jédi sont ses héritiers), cet Ange-Victoire fait se briser les vaisseaux de la flotte anglaise de Walker sur les récifs de l'île aux Œufs, dans l'estuaire du Saint-Laurent, sauvant la Nouvelle-France d'une nouvelle invasion lors de la Guerre de Succession d'Espagne en 1711.
On se demande pourquoi cet Ange-Victoire n'est pas intervenu plus souvent au cours de l'histoire, faisant en sorte que les Forces du « côté obscur » soient définitivement défaites et ne règnent pas sur la Terre comme elles le font aujourd'hui (mais ce n'est peut-être que partie remise, espérons-le).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire