mardi 5 février 2013

De la couleur, de la couleur, de la couleur

En observant la mosaïque colorée (trop régulière peut-être) de la façade vitrée du Palais des Congrès de Montréal, on songe que ces couleurs sont bien plus nécessaires sous nos climats, surtout l'hiver noir et blanc et gris comme on le connaît, que les façades colorées de maisons de Burano.
De la couleur, de la couleur, de la couleur, voilà ce dont les villes nordiques du Québec ont besoin.
Et encore davantage à l'extérieur, comme ici :

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire