lundi 10 septembre 2012

Suicide collectif

Ce graffiti silencieux (je ne sais pas son auteur) illustre bien, selon moi, ce que l'humanité est en train de commettre à l'heure actuelle en ne combattant pas (ou trop peu) les émissions de CO2 et la pollution atmosphérique et aquatique : son propre suicide, notre mort à tous, et la mort non seulement de l'humanité mais, dans le monde animal, celle de tous nos frères mammifères.
Au lieu du revolver, j'aurais quant à moi dessiné une pompe à essence, si j'étais doué pour les graffitis.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire