jeudi 20 septembre 2012

Québec horriblement rouge

Personnellement je n'aime pas le rougeoiement de cette vue du « front de fleuve » de la haute-ville de Québec.
Mais étant donné le vote majoritaire de ses habitants lors des dernières élections québécoises, je crois que cette couleur rouge que je hais  la ville de Québec la mérite à l'heure actuelle (peut-être depuis toujours).
La majorité de ses habitants ont en effet voté pour les partisans du « Canadô » (c'est ainsi qu'ils prononcent le mot  « Canada », qu'ils devraient, selon moi, plutôt prononcer « CONada » puisque ce pays est aussi con qu'ils le sont -mais on ne change ni son ignorance ni son accent quand on n'en est pas conscient).
Ils ont aussi voté pour que leur ville reste une capitale provinciale, comme eux-mêmes le sont et puisqu'ils le sont.
Ils ont donc voté rouge et ils méritent ce rouge si laid.
Ce rouge qui, ici comme en politique, dépare leur ville, comme eux-mêmes le font en y habitant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire