mercredi 22 août 2012

Qu'ils se taisent et restent assis

Et plus tard les politiciens qui prétendent les représenter préfèrent qu'ils ne manifestent pas dans les rues ou ailleurs et acceptent sans mot dire et sans maudire de se faire plumer et prêter des opinions qu'ils ne partagent pas.
Comme à Saguenay, la ville où j'habite maintenant dont le maire peut les faire adhérer (la majorité d'entre eux du moins) à n'importe laquelle de ses opinions toujours immanquablement stupides.
Cherchez l'erreur !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire