samedi 11 août 2012

La civilisation de la «pétromerde»

Quelle que soit la partie de l'univers ou de la Terre où les États-Unis interviendront dorénavant (depuis Bush père et fils) et aussi apparemment désintéressées que seront leurs interventions (comme sur Mars par exemple), ils seront toujours soupçonnés de ne verser du sang que pour s'emparer d'une source de pétrole.
Ils sont d'ailleurs la source de la civilisation du pétrole (que j'appelle « pétromerde » quant à moi) et, espérons-le, disparaîtront lorsque le pétrole sera épuisé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire