mardi 5 mai 2020

Un pauvre petit phare, si important pourtant

Crédit photo : ©Adam Woodworth/Cavan

Ce qui étonne dans ce phare de « Rose blanche » à Terre-Neuve, c'est l'humilité de sa taille (on dirait une maison avec une cheminée brillante !) étant donné son importance dans l'orientation des navires !
Sur l'Océan !

Combien avare l'empire britannique auquel appartenait Terre-Neuve jusqu'en 1949 pour construire de si pauvres choses, malgré leur vitale importance, dans ses colonies !
Mais quel empire n'est pas avare ?
Voici le petit phare, moins brillant, le jour, dressé sur ce que les Français qui venaient y pêcher la morue, vers le 16e siècle, avaient appelé les « roches blanches » nom erronément entendu comme celui de « roses blanches », par les Anglais et les Anglo-Normands qui se sont établis sur l'île après eux :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire