vendredi 24 mai 2019

Pressant désir d'été en février

Au mois de février, le désir d'été était si pressant chez les lecteurs du New Yorker, après déjà 4 mois d'hiver, même à New York, que les rédacteurs du magazine ont imaginé leur page couverture agrémentée d'un jardin tropical ... INTÉRIEUR, (comme vous le voyez ci-dessus) !
Si les hivers post-changements climatiques (remarquez : je ne parle pas de « réchauffement climatique ») sont désormais tous comme celui que nous avons connu cette année (de novembre à mai), je pense que chacun devra recourir au jardin d'été (sinon tropical) à l'INTÉRIEUR  de sa demeure !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire