dimanche 6 janvier 2019

Les rois

En ce « Jour des rois », voici une enluminure présentant, à mon grand plaisir, le roi Louis IX malade !
Ceci afin de souligner le sentiment que j'éprouve à l'égard de ce type d'humain qu'on appelle « rois » quand leur pouvoir est absolu et qu'ils sont des dictateurs plutôt que des rois.
Et parce que je hais particulièrement ce roi pour diverses raisons mais particulièrement pour celle que vous découvrirez en lisant cet extrait de l'article que Wikipédia lui consacre :

Dans l'historiographie juive, Saint Louis (sic) laisse l'image d'un roi profondément antijuif ; pourtant sa politique est plus ambivalente qu'il n'y paraît. Les historiens se sont alors penchés sur la question. Le Goff envisage d'abord le terme d'« antijudaïsme », qui « concerne exclusivement la religion », mais il ajoute aussitôt : « Quelle que soit l'importance de la religion dans la société juive et dans la conduite de Saint Louis (sic) à son égard, il est insuffisant. L'ensemble des problèmes concernés par cette conduite dépasse le cadre strictement religieux et il met en jeu des sentiments de détestation et une volonté d'exclusion qui vont au-delà de l'hostilité à la religion juive. » Reste alors le mot « antisémitisme », mais celui-ci serait « inadéquat et anachronique » car « il n'y a rien de racial dans l'attitude et les idées de Saint Louis (sic) ». Il conclut : « Je ne vois que le terme d'« antijuif » pour caractériser la conduite de Saint Louis (sic). Mais ces conceptions et cette pratique ont fait le lit de l'antisémitisme ultérieur. Saint Louis est un jalon sur la route de l'antisémitisme chrétien, occidental et français ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire