mardi 26 juin 2018

Les colonnes d'Hercule

On ne les voit pas très bien dans cette photo mais les montagnes que les Anciens appelaient « les colonnes d'Hercule » (ou « d'Atlas », chez les Grecs) y apparaissent bien : à gauche, le rocher de Gibraltar, sur la rive européenne, à droite le djebel Musa, sur la rive marocaine.
Selon la légende, ces deux montagnes n'en formaient qu'une seule avant qu'Hercule ne les sépare pour former le détroit de Gibraltar, par lequel les eaux de l'Atlantique et de la Méditerranée communiquent.
Les colonnes d'Hercule sont la raison la plus importante pour laquelle j'ai voulu visiter Gibraltar car ce que j'aime par-dessus tout, dans les voyages, c'est qu'on peut y suivre les chemins tracés par la littérature.
Peut-être les voit-on mieux, ces « colonnes », dans cette photo publicitaire, du moins on voit mieux le rocher de Gibraltar, au premier plan :

Le djebel Musa apparaît comme une petite colline dans le fond, sur l'autre rive, même s'il est deux fois plus haut que le rocher.
Voici une photo du détroit prise à partir de la navette Endeavour : Gibraltar est à gauche, le Maroc à droite :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire