lundi 7 mai 2018

Québec 1835

Cette gravure, présentant Québec depuis un poste d'artillerie au bas de la citadelle, date de 1835.
Elle est de l'Anglais Coke Smyth (page en anglais au bout de ce lien).
Je vous la présente parce qu'on y voit, à gauche, les ruines du château Saint-Louis, incendié au début de 1834, et qui avait été jusque-là, et à partir du temps de la Nouvelle-France, le lieu où la plus grande partie de l'Amérique du nord avait été gouvernée.
On y voit aussi, à la droite du château dans l'image, le siège du parlement colonial, avec sa coupole, qui sera incendié en 1854.
On y voit aussi la basse ville, et les montagnes des Laurentides à l'horizon.
Et, entre la ville et les montagnes, le fleuve Saint-Laurent.
Quand ce qui reste du château Saint-Louis sera démoli, en 1838, on y tracera l'ancêtre de la terrasse Dufferin qui s'y étend de nos jours.
De telle sorte que les visiteurs piétinent allègrement, depuis ce temps, l'emplacement du siège du gouvernement de la Nouvelle-France (en vert sur la carte ci-dessous).
Significatif ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire