lundi 23 octobre 2017

Qui contrôle le présent contrôle le passé et qui contrôle le passé contrôle le futur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/George_Orwell
Constatation d'Orwell après sa participation à la guerre d'Espagne contre Franco et les franquistes, dont les héritiers tentent maintenant de faire croire au monde que l'Espagne n'est pas composée de plusieurs nations.
Avant les Habsbourg (suivis par les Bourbons qui y règnent toujours), on disait « les Espagnes » puisqu'il y avait plusieurs rois ou reines et plusieurs royaumes : le roi d'Aragon (royaume qui comprenait, entre autres, la Catalogne), le roi de Castille, etc.
Mais la pensée d'Orwell révèle, plus largement, comment les perceptions du passé historique diffèrent selon ceux qui dirigent le présent (et ces perceptions sont toujours, en grande partie, erronées car faites pour bénéficier aux maîtres du présent) et comment le devenir futur d'une société est toujours régi par ces perceptions (erronées) du passé.
Quand les peuples s'affranchissent des erreurs que les maîtres du présent leur imposent (ceux-ci perdant, au moins, le pouvoir culturel et idéologique), le présent explose, les perceptions du passé également, et les peuples choisissent un autre futur que celui qu'on leur imposait.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire