lundi 21 août 2017

De fortes et désagréables odeurs corporelles

Henry VIII d'Angleterre n'a jamais pu consommer son mariage avec cette princesse de Clèves, qui n'est pas celle de Madame de La Fayette.
Elle avait de fortes et désagréables odeurs corporelles, dit-on, de celles qui déplaisaient au roi et lui enlevaient ses moyens.
Tout le monde avait de telles odeurs, à l'époque, en Occident, mais la plupart passaient inaperçues tant on y était habitué : Anne de Clèves avait de fortes odeurs inhabituelles, faut-il comprendre.
Le mariage royal fut donc annulé sans opposition ni du roi, ni de la princesse, et celle-ci, richement dotée et logée, resta en Angleterre jusqu'à sa mort, non sans avoir survécu aux deux femmes qui la suivirent dans le lit de l'ogre Tudor, et à l'ogre lui-même.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire