mercredi 22 février 2017

Planètes

Chaque fois qu'on découvre une planète (7 aujourd'hui) où il peut y avoir de la vie, c'est un nouveau clou (dont je me réjouis interminablement) dans le cercueil des canonisés bourreaux de Giordano Bruno et des canonisés juges de Galilée, dans le cercueil de l'Église catholique et autres églises chrétiennes et, en général, dans le cercueil des religions qui se prétendent révélées, voire des autres.
Je me languis de la découverte d'une vie intelligente extraterrestre, qui mettra une fin définitive à toutes ces fables et contes de fée religieux, qui prétendent être la vérité !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire