mercredi 3 août 2016

Les chevaux de l'Arc du Carrousel

C'est le quadrige que l'on aperçoit sur l'Arc de triomphe du Carrousel, près du Louvre, à Paris (photo en bas de ce billet).
On ne le voit guère tant il y a de richesses d'art autour de l'Arc.
Les chevaux (comme d'habitude) m'intéressent particulièrement.
Ils sont des reproductions des chevaux de Constantinople que l'on aperçoit sur le balcon de la façade de la basilique Saint-Marc et que les Vénitiens avaient dérobés lors de la croisade de 1202.
Ces chevaux remplacent même les chevaux de Constantinople que Napoléon, du temps qu'il était Bonaparte, avait dérobés à Venise, à la fin du 18e siècle, et qu'il avait fait dresser plus tard, sur cet arc de triomphe construit entre 1805 et 1810.
Lors de sa défaite, les chevaux avaient été ramenés à Venise et, vers 1825, le roi Charles X en avait fait faire une copie, ceux que vous apercevez dans les photos.
Ils ne sont pas aussi chargés d'histoire que leurs modèles, ni aussi beaux n'étant pas dorés, mais il ont une certaine allure, entourés par des Victoires tenant des palmes et conduits par ce qui semble être une statue de la liberté (je ne le jurerais pas, peut-être est-ce une Minerve ou une Junon).
Voyez une des Victoires ailées et dorées qui leur tiennent la bride en tenant une palme :

Et voici, tel que promis, l'Arc tout entier :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire