lundi 18 avril 2016

Le haïku du pharaon maudit à jamais

Lèvres et nez de l'« hérétique » pharaon Akhénaton qui voulait remplacer l'heureuse multiplicité des dieux de l'Égypte par un seul, un dieu unique.
On ne sait pas si c'est le temps ou la haine qui a transformé son visage en tessons mais je penche pour le deuxième terme : Akhénaton était tellement haï (avec raison, selon moi) que son propre fils a dû changer de nom ( de Toutânkhaton à Toutânkhamon) pour conserver son trône, et a dû rétablir tous les anciens dieux.
La croyance en un dieu unique n'est génératrice que de fanatiques et de massacres.
Akhénaton a donné à certains des (mauvaises) idées, dont on voit les résultats sanglants depuis deux millénaires (voire davantage en Palestine), et particulièrement ces dernières décennies.


Le haïku du pharaon maudit à jamais

Toi Akhénaton
sectateur du dieu unique
maudit soit ton nom

Aucun commentaire:

Publier un commentaire