vendredi 18 mars 2016

Les cheveux bouclés d'Héraclès

En général, quand je regarde ses statues et que je lis les légendes que les Grecs ont élaborées à son sujet, je constate que je n'aime pas beaucoup Héraclès et les « hercules » qui lui ressemblent.
Trop de muscles !
Mais les cheveux bouclés qu'arbore cette statue de lui (je ne vous en présente que la tête, vous savez pourquoi !) me le rendent, pour une fois, sympathique.
À quoi tiennent mes sympathies ?
Mais en y pensant bien, je crois deviner pourquoi les Anciens l'aimaient : c'est le seul dieu qui réglait des problèmes collectifs et c'est ce en quoi consistent effectivement la plupart des épreuves (ou travaux, n'est-ce pas synonyme ?) qu'on lui a infligées. 
À quoi sert un dieu (ou un saint) qui ne règle que des problèmes individuels par ses miracles, comme Jésus-Christ et les autres saints chrétiens ?
Héraclès, lui, rendait service aux humains, pas à tel humain en particulier, égoïstement.
Pas beau mais utile alors que les autres - qu'on embellit mensongèrement - ne servent qu'à enrichir ceux qui s'en réclament.
En voilà un qui mérite ses cheveux bouclés et qui mériterait d'avoir un corps plus harmonieux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire