samedi 19 mars 2016

Le travail de l'art demande de la solitude

Pour revenir sur le sujet d'un billet d'hier (ici), voici un urinoir appelé « thermochromique » où, grâce à la chaleur de son jet, chacun peut dessiner des formes colorées sur la paroi, en se soulageant.
Je ne suis pas sûr que je pourrais m'abandonner à mes pulsions « artistiques », si je n'étais pas seul pour officier devant un tel urinoir.
Le travail de l'art demande de la solitude.
Surtout quand il s'effectue devant un urinoir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire