lundi 30 mars 2015

Peinture ancienne du Fayoum

C'est une peinture mortuaire antique (1er siècle après Jésus-Christ) de la région du Fayoum en Égypte. Elle représente le visage du mort sur la tombe duquel il était peint.
Voici ce qu'en dit Wikipédia, ici :

Les portraits du Fayoum sont les seuls spécimens de peinture de chevalet que l'Antiquité nous a légués. Ce sont les portraits les plus anciens jamais découverts.
[...]
Ces portraits représentent l'ultime évolution des sarcophages et masques funéraires, avec une influence évidente de l'art romain, et permettent ainsi de retracer l'évolution des techniques picturales d'époques ptolémaïques et romaines et renseignent sur les modes vestimentaires et sur les usages de cette période. La grande expressivité de ces portraits annonce sans doute l'art copte et n'est pas sans parenté avec ce que sera l'icône byzantine. L'arrivée du christianisme en Égypte, puis dans toute l'Afrique du Nord, marque la fin de cet art héritier des traditions séculaires de l'Égypte ancienne et du culte des morts.

Jamais je n'ai vu une seul de ces portraits funéraires qui soit aussi réaliste que celui-ci. Le peintre semble avoir voulu représenter ce jeune homme tel qu'il le voyait et non tel qu'il devait le représenter selon les canons de la représentation de son époque et de la région de l'empire où il habitait.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire