dimanche 7 septembre 2014

Une famille et son mausolée, représentatifs dans l'histoire des USA et du monde

Vous vous souvenez peut-être de cette riche Étasunienne, Leona Helmsley (page en anglais au bout de ce lien), qui répondait à quelqu'un qui lui demandait si elle et sa famille payaient beaucoup d'impôts : « Nous ne payons pas d'impôts. Seules les petites gens paient de l'impôt. »
Naturellement, elle avait fraudé pour ne pas en payer et, étonnamment, elle a été condamnée à la prison et à l'amende.
On ne comprend pas : sa famille était si riche que, comme toutes les riches familles étasuniennes, son pourcentage d'imposition était minime, gracieuseté des membres du Congrès étasunien et des présidents qui, riches eux-mêmes, font en sorte de payer eux-mêmes le moins d'impôts possible en concoctant des lois sur mesure pour leurs copains riches (et eux-mêmes) et en mettent tout le poids sur la classe moyenne qui disparaît peu à peu pour cette raison, en même temps que la démocratie étasunienne elle-même.
C'est ce qu'on appelle « scier la branche sur laquelle on est assis ».
Quoi qu'il en soit, ce très beau bâtiment néo-classique que vous voyez ci-dessus est le mausolée Helmsley, dans le célèbre Sleepy Hollow Cemetery de New York (page en anglais au bout de ce lien), où reposent aujourd'hui Leona et son 3e époux, Harry.
En voici une vue latérale :


Vous y apercevez au centre la raison pour laquelle je vous parle de ce mausolée, le très beau vitrail qui l'orne, où sont représentés quelques-uns des gratte-ciels de New York et particulièrement l'« Empire State Building » qui a appartenu un temps aux Helmsley (grâce à leurs économies d'impôts ?).
Le voici de plus près, ce vitrail.
En entier d'abord (vous voyez des colonnes doriques du mausolée se dessiner en transparence) :

Un zoom sur les gratte-ciels représentés ensuite :

On dit que Leona l'a fait faire pour avoir ses possessions (la famille possédait aussi plusieurs hôtels de la ville) toujours à l'œil, même dans la mort (car, avare, elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux).
Ce mausolée me donne à penser que toutes les grandes familles du passé qui ont fait construire pour elles de tels monuments (qu'elles aient été royales, impériales, papales, cardinales, nobles ou ordinaires quoique riches), ou commandé des toiles ou des sculptures pour représenter leur membres, étaient exactement comme les Helmsley.
Voici une dernière vue du mausolée, celle de ses portes et de quelques-unes de ses colonnes doriques :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire