lundi 25 août 2014

Tête à couvrir de gommes à mâcher

Crédits photo : La Presse Canadienne/Darryl Dyck

Cette tête sculptée, haute de 7 pieds (1,90 mètre ?), est une œuvre de Douglas Couplant.
L'artiste en a fait don à la ville de Vancouver afin que les citoyens y collent leur gomme une fois qu'ils ont fini de la mâcher (« chewing-gum », dit-on en France, où « gomme » désigne une « gomme à effacer », alors qu'au Québec le mot désigne la « gomme à mâcher »).
Œuvre utile car les gens ont tendance à jeter leur gomme par terre, qui transforme la chaussée, quand elle s'additionne à toutes celles que les autres citoyens y ont jetées, en surface collante et polluée.
Le sculpteur n'était pas sans penser que ces gommes de couleurs allaient rendre sa sculpture encore plus intéressante.
Un art que son utilité rend encore plus « beau » ; un art où beauté et utilité s'allient, à l'encontre de ce que pensait Baudelaire.
Tant pis pour le fils du défroqué.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire