mardi 5 août 2014

Deux époques du Flatiron de New York

Toujours à New York, et toujours au début du 20e siècle (allusion au billet précédent ici), le Flatiron en 1918 : le drapeau qui « orne » son sommet (et celui d'un autre bâtiment à droite) est seulement une indication du nationalisme outrageusement gonflé des Étasuniens à cette époque, qui croient, après avoir combattu un peu moins de deux ans dans une guerre qui a duré plus que quatre ans, se croient les vainqueurs uniques de la Première Guerre mondiale.
Reste que le mélange de voitures à traction animale et d'automobiles me semble intéressant : il montre que le beau Flatiron a traversé victorieusement bien des temps et qu'il a survécu à la plupart des êtres et des choses qui apparaissent autour de lui dans la photo.
Je me demande si on aurait pu en faire une photo en plongée, comme celle-ci, à cette époque des débuts de l'aviation :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire