lundi 12 mai 2014

Une petite fille à barbe

Une très charmante petite fille à barbe dont des intégristes chrétiens se scandalisent d'avance du fait qu'elle gagnera sans doute le concours de l'Eurovision vers 2034 à l'instar de la drag queen autrichienne Conchita Wurst, la femme à barbe, qui vient de le gagner cette année.
Je la trouve charmante avec les reflets roux de ses cheveux et de sa barbe !
Et elle rit, elle, car elle aime la vie et la vie l'aime.
Elle est bien plus belle que Conchita, ne trouvez-vous pas ?
Quant aux intégristes et autres évangélistes elles sont aussi laides que le diable même !

3 commentaires:

orfeenix a dit…

Cher Jacques,
Veuillez ne voir aucun esprit de polémique, ni quelconque animosité sans ce commentaire, vous savez que je vous respecte et vous suis fidèlement, mais je suis parfois étonnée, voire heurtée par vos attaques verbales à l' égard des catholiques dont je fais partie.Certes l' Eglise fut une institution humaine guidée par des intérêts souvent inavouables mais comme toute micro société, elle a son lot de monstres et d' hommes d' exception.En ce qui concerne votre billet du jour,je tenais à vous dire que je n' éprouve ni haine ni dépit à l' encontre de ce jeune homme que l' on a déguisé pour en faire un emblème de la théorie du genre mais que je préfère de loin une famille comme la vôtre tournée autant vers l' avenir que vers le présent, ce qui me gène c' est que l' état fait de quelques individus-respectables certes- une loi.

Jack a dit…

C'est que la civilisation occidentale, selon moi, a pour principe premier de respecter les individus et de leur permettre de réaliser leurs objectifs si ceux-ci ne se réalisent pas aux dépens des autres.
C'est le contraires des sociétés islamiques ou totalitaires ou religieuses en général qui imposent à tous les individus la loi du plus grand nombre.
Cette loi que la société fait pour quelques individus elle ne l'impose pas à ceux qui n'en veulent pas pour eux.
Elle permet seulement à ces quelques individus d'être aussi libres que les autres.
Les sociétés occidentales permettent à tous d'être ce qu'il sont, quel que soit le regard que les autres portent sur eux.
Les sociétés islamiques, totalitaires ou régies par des principes religieux interdisent, ne permettent pas, condamnent certains de leurs membres même si ce que font ceux-ci ne nuit pas aux autres.
En Arabie saoudite, par exemple, on interdit tout aux femmes, même de conduire une voiture (et on les lapide si un homme les viole) : que diriez-vous si on permettait aux femmes de faire ce qui leur plaît si cela ne nuit pas aux autres ?
Diriez-vous alors qu'on ne fait une loi que pour certains individus (les femmes) ?
Les lois sont faites, en Occident, pour protéger les minorités, les faibles, les infirmes.
Contre la haine, la désapprobation et les principes religieux ou politiques des autres ou de la majorité.
Rappelez-vous la parole fondamentale de Jésus : « Que celui qui est sans péché lance la première pierre ! » Cette parole est le fondement de la société occidentale avec celle-ci : « Aimez-vous les uns les autres ». Ceux qui ne respectent pas ces paroles ne peuvent pas être chrétiens.

Jack a dit…

Il y a aussi cette autre parole de Jésus qui fait en sorte qu'une religion (par exemple, mais aussi un parti totalitaire) n'impose pas ses règles et ses principes à tous les citoyens d'un pays : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».
Chaque croyant peut respecter les règles et les principes de sa propre religion mais ne pas les imposer aux croyants des autres religions ou aux autres citoyens.
C'est ce que l'on fait dans les pays de civilisation occidentale et, encore une fois, c'est le contraire de ce que l'on fait dans les pays islamiques ou totalitaires : cela va à l'encontre de la parole de Jésus, qui devrait être sacrée pour un Chrétien et un Occidental.
J'ajoute enfin cette parole : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse à toi-même ! »
Elle est aussi de Jésus, je crois.

Publier un commentaire