samedi 26 avril 2014

Les médicaments, c'est, pense-t-on, la santé !

Vous avez vu par quoi est représenté la santé dans cette publicité d'assurance santé ?
Des pilules : c'est l'idée que l'on se fait de la santé de nos jours !
Et pas seulement dans les publicités, selon mon expérience.
Ma mère en prenait si peu qu'on s'en est scandalisé quand elle en est venue à recourir à l'urgence vers la fin de sa vie : « Quoi, si peu de médicaments ? »
On suggérait presque que c'était sans doute la raison pour laquelle elle devait recourir à l'urgence : sans médicaments, manifestement, elle ne pouvait pas être en santé !

1 commentaire:

Goglutin a dit…

Le lobby pharmaceutique est extrèmement puissant au Québec. Le régime d'assurance médicament (qui en soit est une bonne chose) a grandement contribué à la richesse grandissante du commerce de pharmacothérapie.

Mais il est force de constater que ce qui semblait être un droit pour tout le monde est devenu la vache à lait d'une industrie (trop) prospère. Le prix des médicaments d'ordonnance a triplé depuis la création du régime, mais pourquoi? Une augmentation de production devrait faire DIMINUER les prix.

Mais non, les pharmaceutiques ont un monopole au Québec et noyaute le gouvernement pour conserver cet avantage. Comme c'est le gouvernement ''qui paye'' tout le monde s'en fout car ils ont l'impression que ça ne se passe pas dans leur cour.

Comme toujours, le Québec est une terre fertile à l'escroquerie et aux abus. C'est bien dommage car ce qui devait être un accès aux médicament équitable pour tous se termine par la grande arnaque des ''industriels''...

Il n'y pa pas que la construction qui a ses maffieux on dirait.

Publier un commentaire