lundi 25 mars 2013

Comme les dieux qui pouvaient emprunter toutes les formes

Cette photo de David Bowie ainsi vêtu fait partie d'une exposition sur le compositeur-interprète qui a lieu à l'heure actuelle en Angleterre (peut-être à Londres mais, à vrai dire, je ne sais pas).
Je vous la présente parce que son costume semble transformer Bowie en objet.
Disons en potiche.
Ou en dignitaire ottoman (cela c'est une personne, non un objet, me direz-vous).
Mais selon ce que j'ai entendu dire c'est un désir fondamental chez cet interprète que de chercher éternellement à ne pas être quelque chose ou quelqu'un en particulier mais toujours autre chose ou quelqu'un d'autre.
Comme les dieux qui pouvaient emprunter toutes les formes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire