samedi 17 novembre 2012

Un « PRIVATE & CONFIDENTIAL » embarrassant

Je reçois un courrier d'Espagne dans cette enveloppe (j'ai effacé mon adresse afin de de ne pas être submergé de courriers d'admiratrices).
Je ne l'ai pas sollicité mais rien de mal à recevoir du courrier non sollicité s'il ne sollicite pas une rançon ou ne contient pas de poudre blanche peut-être empoisonnée.
Mais il y a pourtant ce « PRIVATE & CONFIDENTIAL » à gauche sous le code à barres.
Il me vaut un ou deux regards soupçonneux de ma femme, et sait-on également ce qu'il m'a valu comme soupçons de la part des trieurs de courrier, et du facteur (qui est une dame ces temps-ci).
Que peut bien contenir à votre avis une enveloppe où il y a l'inscription « PRIVATE & CONFIDENTIAL » ?
Du matériel porno, pardi ! ou des offres coquines, avez-vous répondu, n'est-ce pas ?
C'est ce que tout le monde a pensé qui a manipulé cette enveloppe.
Et moi aussi dans un premier temps puisqu'il n'y a aucune trace lisible de l'expéditeur (peut-être le code à barres mais il est illisible sans le code, justement).
J'ouvre l'enveloppe au vu et au su de tout le monde présent (il n'y a que ma femme mais ...)
Qu'y trouvé-je ?
Une brochure de Moleiro, l'éditeur de livres anciens m'offrant ...
« Le livre d'heures d'Henry VIII » d'Angleterre, dont voici la page couverture :


Allons, Moleiro, je veux bien croire qu'Henry VIII était un malade sexuel et un psychopathe mais personne, à part moi et un ou deux autres, ne le sait au Québec (voire dans le monde).
Les gens au Québec ont si peu de connaissances et de mémoire qu'ils sont prêts à réélire pour un deuxième, un troisième, voire un quatrième mandats, un maire ou un premier ministre qui les baise depuis le premier jour de sa première élection.
Alors vous pensez bien, Henry VIII d'Angleterre ...
Il ne leur a rien fait, la dynastie anglaise actuelle descend de sa sœur, pas de lui.
D'autant plus que, déception !, ce livre d'heures ne contient que des images pieuses du genre de celles que vous voyez ci-dessus, et des dates de fêtes de saints et de saintes.
Rien qui soit digne d'un « PRIVATE & CONFIDENTIAL ».
S'il vous plaît, si vous me lisez, veillez à ne plus attirer sur moi tous ces soupçons.
Déjà que j'ai beaucoup de peine à faire prendre à mon visage l'attitude qui convient à quelqu'un qui n'est aucunement soumis à la tentation, ne venez pas saboter mes efforts avec vos « PRIVATE & CONFIDENTIAL ».
Je n'achète pas de livres anciens.
Surtout pas ceux qui contiennent des images imaginées à partir de la Bible qu'on a purgée de ces passages croustillants dont elle regorge.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire