mardi 20 novembre 2012

Les nouveaux ongles de Lucy Van Pelt

Peut-être est-ce un nouveau stratagème du char d'assaut Lucy afin d'attirer l'attention de l'intraitable Schroeder, tout à son jeu.
Peut-être, de Beethoven, qui semble être son unique intérêt, joue-t-il constamment, quand il apparaît dans la bande dessinée, « Für Elise », dont voici une interprétation par Stephen Malinowski (page en anglais au bout de ce lien).
(Ces premiers paragraphes et la photo des ongles « touches de piano » ne sont là que pour me donner un prétexte pour vous faire entendre cette interprétation de la bagatelle qui contient déjà beaucoup Chopin, puisque c'est la nuit (au Québec), qu'elle me semble propice et, surtout, que la vidéo est très jolie -on y voit aussi très bien les mains du pianiste, plutôt deux fois qu'une).
La voici :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire