mercredi 14 novembre 2012

Rome, l'unique objet de mon ressentiment !

Cette photo prise en Islande du mariage de deux femmes célébré, conformément à la loi, par un pasteur luthérien justifie à jamais la révolte de Luther contre Rome, et toute la Réforme protestante* comme un premier pas vers la vérité et la liberté.

Rome, l'unique objet de mon ressentiment !
[...]
Puissent tous ses voisins ensemble conjurés
Saper ses fondements encor mal assurés !
Et si ce n'est assez de toute l'Italie,
Que l'Orient contre elle à l'Occident s'allie ;
Que cent peuples unis des bouts de l'univers
Passent pour la détruire et les monts et les mers !
Qu'elle-même sur sol renverse ses murailles,
Et de ses propres mains déchire ses entrailles !
Que le courroux du ciel allumé par mes vœux
Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux !
Puissé-je de mes yeux y voir tomber ce foudre,
Voir ses maisons en cendre, et tes lauriers en poudre,
Voir le dernier Romain à son dernier soupir,
Moi seul[...] en être cause, et mourir de plaisir ! 


             Pierre Corneille, Horace,  acte IV, scène V
 

* Pas celle des grimaçants et rétrogrades calvinistes -alliés hypocrites et secrets des catholiques dans leur combat contre la liberté- cependant. Ce n'est pas pour rien qu'ils ont engendré les talibans puritains.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire