vendredi 29 juin 2012

La peste (olympique*) de l'argent

Ce graffiti n'est sans doute pas de Banksy (ce n'est pas son style) mais il dépeint bien ce que sont devenus les Jeux olympiques entre les mains du Comité international olympique depuis la présidence du franquiste Samaranch : une course à l'argent et aux commanditaires plutôt que des épreuves sportives.
Lesquelles ne sont plus là que pour remplir les coffres du comité «sans but lucratif» de Lausanne.

* Et universelle ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire