lundi 16 avril 2012

Pal et empalé

Photo pleine de sens publiée ici dans Slate.fr.
On y présente le pal (très approprié car très bling-bling puisque vous y reconnaissez l'Obélisque de la Concorde) et celui qui mériterait d'y être empalé* comme pire chef de l'État qu'ait connu la France depuis son origine, Philippe Pétain, tous les monarques, régents et régentes et tous les autres présidents français compris.

Heureux hasard ou belle idée du photographe, on ne sait, mais chef-d'œuvre de signification.

* Quand la patrie d'origine de son père était sous la domination du maître de la Sublime Porte, plusieurs de ses ancêtres, s'il étaient comme lui, ont dû subir ce supplice. Une longue tradition qu'il ne faudrait pas laisser s'éteindre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire