mardi 17 avril 2012

La vie n'est qu'un hot-dog

La « Création d'Adam » de Michel-Ange suscite aussi des variations, comme la « Dernière Cène » de Vinci.
Ici un homme à barbe (variation sur le Dieu barbu dont les artistes chrétiens ont emprunté l'apparence au roi des dieux grec, Zeus) offre un « hot-dog » à un jeune homme qui joue le rôle d'Adam.
Peut-être l'auteur de la variation désirait-il souligner ainsi le peu de valeur de la vie que le Dieu Créateur des Chrétiens (et des Juifs) a donnée à Adam : la valeur d'un « hot-dog », la valeur de la malbouffe.

Les temps modernes sont si sarcastiques à l'égard des légendes bibliques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire