lundi 20 février 2012

Une gondole en hiver

Crédit photo: Stringer Italy/REUTERS

Voici la Venise pas si exotique aux yeux d'un Québécois dont je parlais dans le billet précédent (ici).
Le gondolier ne chante pas les pieds nus sur sa gondole comme vous le constatez.
Un peu plus et il y aurait des patineuses et des patineurs sous le pont du Rialto.
Vous voulez un beau contraste?


Vous voulez les paroles de la chanson par Dalida (1957)?

Gondolier

La, la la la la la la la la la la la.
La, la la la la la la la la la la la

Gondolier t'en souviens-tu

Les pieds nus, sur ta gondole
Tu chantais la barcarolle
Tu chantais pour lui et moi
Lui et moi tu te rappelles
Lui et moi c'était écrit
Pour la vie la vie si belle
Gondolier quand tu chantais

La, la la la la la la la la la la la

LA, la la la la la la la la la la la

Io ti amo con tutt il cuor

Solo ate adorero
E sappendo che tu mi ami
Ti amero, mol ti di piu

Cet air-là était le nôtre

Gondolier si tu le vois
Dans les bras, les bras d'une autre
Gondolier ne chante pas

La, la la la la la la la la la la la

La, la la la la la la la la la la la
La, la la la la la la la la la la la la la la

Aucun commentaire:

Publier un commentaire