samedi 23 novembre 2019

« Akhnaten » en direct du Metropolitan

J'arrive du « cinéma Apéro » de Jonquière où j'ai assisté aux 2 premiers actes de la représentation d' « Akhnaten » présentée en direct du Metropolitan Opera de New York.
Deux actes seulement tant les fauteuils sont inconfortables et la température de la salle glaciale.
Je dirais que l'opéra (musique de Philip Glass) m'a paru comme une tragédie racinienne mise en scène par un Cirque du Soleil ralenti.
Tragédie racinienne : la répétition lancinante et lente des mêmes sons qui rappelle les syllabes des alexandrins et leurs rimes !
Cirque du Soleil : les acrobaties, les costumes, les décors, les jongleries : les éléments qui bougent le faisant avec une lenteur inconnue des acrobates du cirque.

P.S. Voici ce qu'en écrit ma femme, à cette adresse, ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire