samedi 6 juillet 2019

Une mort préférable à l'autre

La température était si mortellement chaude, exténuante, ces jours-ci qu'en voyant, dans cette photo, ce surfeur s'amuser dans les froides vagues du canal de Lachine j'ai eu comme la violente tentation d'aller me jeter dans ces froides eaux, pour sûrement m'y noyer, mais cette mort par l'eau me semblait préférable à la mort par suffocation dans la canicule, malgré l'air climatisé et les innombrables ventilateurs qui peuplaient ma maison de bruits de moteurs d'avion !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire