mercredi 3 avril 2019

Des Disneylands politiques à la douzaine

Je crois que le Palais de Westminster est devenu le siège d'un « Parliamentary Disneyland », comme la Maison-Blanche étasunienne est devenue une sorte de « Presidential Disneyland ».
Les différentes succursale de Disney vont peut-être bientôt devoir faire faillite tant on en a ouvert sans études préalables d'opportunité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire