vendredi 3 février 2017

Le haïku de la liberté qui pleure


Le haïku de la liberté qui pleure

les larmes aux yeux
la Liberté cherche un port
où se réfugier


Aucun commentaire:

Publier un commentaire