mercredi 17 août 2016

La coupole du marché Bonsecours

Crédit photo : Roberto Cruz Niemiec

La sublime coupole néo-classique du marché Bonsecours (1844-1852), à Montréal, œuvre, comme le reste du bâtiment, de l'architecte William Footner.
Il abrita, un temps,  le parlement du Canada-Uni, deuxième tentative de génocide des Francophones sur les anciennes terres de la Nouvelle-France (la 3e, toujours en cours, s'appelle la « confédération canadienne »).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire