dimanche 10 juillet 2016

Le livre comme « instrument optique »

Sans ce pouvoir de permettre à son lecteur de se lire soi-même en le lisant, un livre ne saurait appartenir à la littérature !
Mais c'est là aussi la difficulté de la littérature : qui veut réellement se connaître soi-même ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire