mardi 16 février 2016

Crâne vénéré

Ce crâne un peu dégoûtant (comme tous les crânes -ce n'est pas pour rien qu'on enterre ou inhume ou incinère les cadavres humains et autres) est vénéré comme celui de sainte Marie-Madeleine à Saint-Maximin-la Sainte-Baume, près d'Aix-en-Provence.
(Nous y passions parfois en route vers la Côte d'azur).
En réalité, c'est sans doute celui d'une dame romaine qui vivait avant Jésus-Christ et n'était sans doute pas chrétienne, dont on a découvert le tombeau au Moyen Âge (1279) : il s'est passé avec cette dépouille ce qui s'est passé, à Rome, avec les dépouilles romaines d'avant le christianisme, que les Chrétiens ont découvertes dans les catacombes après la reconnaissance impériale de leur religion et qu'ils ont considérées comme étant celles des martyrs victimes des persécutions.
On retrouve ces « reliques » de Romains et de Romaines de la République, voire de la royauté, dans les églises du monde entier, où on leur rend un culte (peut-être à leur grande surprise, eux qui croyaient en Jupiter).
Il en est de même pour ce crâne qui a, comme vous le voyez, un sourire que l'on pourrait qualifier d'ironique, entouré d'anges respectueux, d'ors précieux et de naïves et inutiles vénérations.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire