dimanche 19 juillet 2015

Les obélisques sont des rayons du soleil

C'est l'Obélisque d'Auguste à Rome, jadis au Champ de Mars près de l'Ara Pacis et du Mausolée d'Auguste, maintenant devant le palais du Parlement italien.
Il servait d'aiguille (gnomon) à un calendrier solaire que le Princeps avait fait édifier pour (entre autres) distinguer les années bissextiles des autres.
(Vous pourrez en savoir davantage en lisant cet article « Controverses sur l’horloge d’Auguste », ici).
Je vous la présente parce que je viens d'apprendre, en ce jour nuageux, que les obélisques, pour les Égyptiens, étaient des rayons du soleil, du dieu Soleil ().
Je propose qu'on en reconstruise à nouveau, de très hauts, faits de matière lumineuse ou «  illuminable » et qu'on en dresse partout pour qu'ils illuminent les jours comme aujourd'hui.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire