lundi 15 décembre 2014

Une autre catastrophe de Noël

 Crédits dessin : Charles E. Martin/The New Yorker

Cette jaquette du « New Yorker » pouvait peut-être être interprétée à l'époque de sa publication (décembre 1960) comme une subtile protestation contre la catastrophe annuelle que constituait Noël pour les forêts de conifères.
En réalité, avec le déluge d'arbres de Noël artificiels que nous connaissons depuis tant de décennies, tous produits dérivés du pétrole, c'est aujourd'hui et depuis l'invention de ces « arbres », qu'a lieu la véritable catastrophe, celle des changements climatiques.
Cette catastrophe aboutira peut-être, paradoxalement, à la disparition effective des forêts de conifères.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire