vendredi 29 août 2014

Calme et paix près de la colonne Nelson de Montréal

Malgré la colonne Nelson qui célèbre avec morgue une victoire de la flotte britannique crève-cœur pour les Québécois de l'époque sur la flotte franco-espagnole (celle de Trafalgar), ce paysage près de l'Hôtel de ville de Montréal est plein de calme et de paix.
Sur la base de la colonne, tous les textes sont en anglais seulement et nul n'a pris la peine de les traduire.
Ils sont presque effacés.
Il ne vaut pas la peine de les traduire, comme les textes du Ku Klux Klan n'ont pas à être portés à la connaissance des gens qu'ils condamnent, car ces textes sont seulement écrits pour humilier et blesser.
Les structures politiques de l'ancienne « Amérique du Nord britannique » reposent sur des bases similaires à celle de la colonne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire