vendredi 27 juin 2014

Différents pétales d'églantines et de pivoines du jardin

Ce sont deux des trois variétés d'églantines qui poussent chez moi. La troisième, de couleur saumon, n'a pas encore fleuri, je vous la présenterai plus tard.
La première ci-dessus est une églantine sauvage dont j'avais aperçu les innombrables fleurs sur le bord de ce qu'on appelle le « Rang des îles » à Saint-Gédéon, où des amis ont possédé très longtemps un chalet, sur le bord du lac Saint-Jean.
J'ai longtemps désiré en avoir un arbuste et, heureusement, les amis du chalet -qui en avaient rapporté jadis pour leur jardin- m'en ont donné une pousse, il y a deux ans, qui s'épanouit cette année pour la première fois.
La deuxième provient d'un arbuste qu'impatient j'avais acquis et planté pour remplacer l'églantier sauvage.
En réalité c'est plutôt une rose simple qu'une églantine, comme vous le voyez, mais elle a la forme d'une églantine si elle n'en a pas la couleur.
Elles fleurissent maintenant, en même temps que nos pivoines, dont voici une fleur blanche et une fleur rose : c'est une amie, madame Théberge, qui s'occupait avec grand soin de notre maison, qui les a fait planter par son mari il y a trente ans déjà :

 Avec leur mille et un pétales, elles sont l'inverse des églantines.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire