samedi 12 avril 2014

Portrait de Hitler sur des tasses de porcelaine

La nouvelle est celle-ci : « Allemagne : des tasses avec un portrait de Hitler vendues par erreur ».
C'était dans « La Presse » aujourd'hui (ici).
L'excuse du marchand, qui n'avait rien remarqué : les tasses avaient été fabriquées en Chine par un producteur qui, ne connaissant rien à l'histoire de l'Allemagne, avait inclus un « joli » timbre de l'époque nazie derrière les roses qu'on lui avait demandé d'imprimer sur celles-ci.
C'est la plainte d'une cliente avisée qui a fait découvrir le pot aux roses (si je puis dire).
Encore une question d'argent : pour économiser, on confie la fabrication de ce qu'on vend à des ignorants, en l'occurrence des Chinois qui sont si habituées aux dictateurs (Mao a massacré plus de gens que Hitler) qu'ils ne les reconnaissent pas quand ils apparaissent sur un timbre : pour eux c'est un chef d'état normal, comme les leurs, c'est-à-dire un assassin comme un autre.
Je crois que malgré sa contrition, le marchand devrait être puni : confier un travail à des ignorants étrangers en ignorant les qualités des gens intelligents de son propre pays me semble être un crime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire