vendredi 25 avril 2014

Des villes aux mille foyers

C'est une sculpture de Bartek Elsner qui prend la forme d'un foyer (en carton, comme toutes les œuvres de cet artiste berlinois).
Cette œuvre m'a donné une idée que je trouve formidable (je m'étonne moi-même : quoi, Jacques, tu as une idée formidable, et pratique avec cela ?)
Voici en quoi elle consiste : les pays chauds (disons méditerranéens) comptent des fontaines à (presque) tous les coins de rues.
À Aix où j'ai jadis habité, il y en avait partout, presque toutes belles.
Il y fait si chaud, il faut rafraîchir l'air, grâce à l'eau.
En pays froid (comme le Québec), pas besoin de fontaines (ou rarement, durant les deux ou trois jours qui constituent l'été) mais besoin de quelque chose qui réchauffe l'air : des foyers !
Pourquoi ne pas multiplier les foyers à l'air libre comme la sculpture de la photo (mais pas en carton, en dur) ?
Pas nécessairement nourris au bois mais au gaz ou, mieux, à l'électricité dont nous avons des surplus faramineux ?
Nos villes deviendraient des cités aux mille foyers, comme Rome est la cité aux mille fontaines.
On pourrait en faire des œuvres qu'on viendrait admirer du monde entier.
Et on pourrait se réchauffer dehors l'hiver (et le printemps et l'automne, toute l'année, à deux ou trois jours près !)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire