vendredi 22 mars 2013

Un zèbre qui joue à la persienne

Un zèbre qui joue à la persienne, je l'attendais depuis longtemps pour vous en présenter la photo.
Et pour vous présenter ce petit poème de Robert Desnos mis en réserve depuis longtemps aussi :


        Le zèbre

                   Le zèbre, cheval des ténèbres,
                   Lève le pied, ferme les yeux
                   Et fait résonner ses vertèbres
                   En hennissant d'un air joyeux.


                    Au clair soleil de Barbarie, 

                    Il sort alors de l'écurie
                    Et va brouter dans la prairie
                    Les herbes de sorcellerie.


                     Mais la prison, sur son pelage,

                     A laissé l'ombre du grillage

J'ai un autre poème concernant le zèbre en réserve.
Patience !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire